Romans et Lectures - Blog de lecture

Chroniques littéraires, commentaires, critiques et fiches de lectures : bienvenue sur le blog de lecture de Calepin.

21 30 juin 2008

Tokyo - Mo Hayder

Grey, une jeune anglaise d'une vingtaine d'année, se plonge dans les bas-fonds de Tokyo pour retrouver un ancien film, preuve unique des exactions commises par les Japonais à Nankin en 1937. Instillant au compte-gouttes les clés de l'intrigue, Mo Hayder nous tient en haleine tout le long du roman, pour enfin nous révéler les intimes secrets que cachent chacun de ses complexes personnages...

Tokyo - Mo Hayder - Couverture

Comme vous pouvez le constater ci-dessus, Tokyo arbore en couverture, et en jaune comme il se doit, son statut de thriller, garantissant ainsi au lecteur amateur de sensations fortes le minimum de macabre frisson requis... Le côté irréel et contemporain du thriller habituel me permets personnellement d'accepter la plupart du temps de bonne grâce les inévitables violences qui en découlent. Je trouve cependant le cas de Tokyo un peu différent. En effet, celui-ci aborde un point d'histoire bien réel et très sensible, et du coup, on se demande où s'arrête la volonté d'exactitude historique et où commence le voyeurisme malsain lorsque l'auteur nous décrit des scènes de crimes difficilement soutenables... Les rapports ambigus de l'héroïne avec le sexe m'ont fait me poser la même question... Mais peut-être suis-je trop tatillon et ne vois-je simplement que le mal partout ?

Passé cette réserve, Tokyo, plus qu'un bon thriller, est un bon roman, de ceux qui accrochent le lecteur dès la première page pour ne plus le lâcher jusqu'à la dernière... La fin du roman notamment est particulièrement haletante et m'a tenu éveillé jusqu'à des heures indues. Le style est assez plaisant, ce qui ne gâche rien...

Certaines scènes sont cependant difficiles, Tokyo se penchant sur une des pages les plus sombres de l'histoire contemporaine. J'ai beaucoup apprécié la postface lucide et censée de Mo Hayder qui explique sa façon d'aborder cette partie historique et donne ses sources.

Après la lecture de Tokyo, j'ai souhaité moi-même me documenter, tant ce que j'avais lu me paraissait inconcevable. Mes recherches ont malheureusement confirmés la très probable véracité des faits historiques relatés dans Tokyo

Curieux de savoir comment ce livre avait été accueilli par d'autres lecteurs, j'ai parcouru quelques blogs : dans l'ensemble il semble que Tokyo n'ait laissé personne indifférent et les avis sont majoritairement positifs voire enthousiastes. Pour s'en tenir aux blogs de lecture, Sentinelle le recommande (c'est d'ailleurs suite à son conseil que je l'ai lu : merci Sentinelle !) et Goelen a apprécié, mais le déconseille avant d'aller se coucher, Paulana compte bien relire Mo Hayder... Les amateurs de polar (MiKa, Polaroïne...) semblent avoir été conquis également.

Voici en annexe les liens vers Wikipédia pour en savoir plus sur ce qui s'est passé à Nankin en 1937, avec toutes les réserves d'usage sur les toujours possibles imprécisions de la célèbre encyclopédie collaborative. Il s'agit des articles sur les massacres de Nankin et sur les crimes de guerre japonais.

Commentaires (21)
Posté par Calepin à 13:28
Tags :


Commentaires

    Bon roman

    En effet, Mo Hayder signe là un très bon roman. J'ai eu un peu de mal à accrocher au début, j'ai trouvé le rythme trop lent, l'histoire a du mal à démarrer. Mais à partir de la moitié du livre, le roman devient excellent, que ce soit à l'époque de Grey qu'à l'époque des massacres de Nankin.

    Très bonne critique, à bientôt.
    MiKa

    Posté par MiKa, 30 juin 2008 à 16:08
  • Je ne sais pas pour la critique, mais pour le roman, je pense comme vous qu'il n'est pas trop mauvais... Merci de votre passage !

    Posté par calepin, 30 juin 2008 à 16:36
  • Mo Hayder s'est très bien documenté avant de se lancer dans ce roman. Je connaissais bien l'histoire de ce massacre avant cette lecture, j'ai donc rapidement compris où je mettais les pieds en la débutant... et je n'ai pas été déçue !
    Ce roman pose question sur notre voyeurisme et son côté malsain mais les faits sont là. Je ne fais que lire ce que certaines personnes ont vécu un jour ou l'autre, c'est aussi une manière de leur rendre hommage et de ne pas les oublier. Ceci dit, ce n'est pas un livre d'histoire, nous sommes bien dans un thriller avant toute chose et je trouve que Mo Hayder y est allée avec panache. Un très bon roman donc, mais contrairement à Mika, j'ai accroché directement à l'intrigue. Mais je me répète : âmes sensibles s'abstenir, ce n'est pas un livre à mettre entre toutes les mains.

    Bref, je ne t'ai pas trop mal conseillé on dirait

    Je reviendrai très prochainement sur Mo Hayder puisque j'ai lu son premier roman pendant les vacances, à suivre donc sur mon blog Calepin
    Pour faire court, j'ai quand même moins aimé que Tokyo ! Je crains d'avoir commencé par son meilleur tsss j'espère que non mais seul l'avenir me le dira. Son petit dernier qui vient de sortir, "Rituel", a néanmoins reçu de très bonnes critiques. Que je vais lire prochainement, bien évidement

    Posté par sentinelle, 30 juin 2008 à 18:22
  • Comme toi, je n'ai pas ressenti le moindre retard à l'allumage à la lecture de Tokyo.. et je te confirme que tu ne m'as pas trop mal conseillé ! Bien sûr, je surveille ton blog...

    Posté par calepin, 30 juin 2008 à 18:33
  • Pour en savoir plus

    Un excellent bouquin est sorti en français concernant le Japon en guerre : ça s'appelle "l'armée de l'Empereur" par J.L. Margollin. Il s'agit d'un bon travail d'historien, et j'en ai fait un rapide compte rendu sur http://antoinemisseau.canalblog.com/archives/2008/06/23/9633293.html

    Posté par Gardiner, 01 juillet 2008 à 04:49
  • Je n'ai rien lu de cet auteur je crois...
    Je pense que je vais essayer de me le procurer.

    Posté par Fantasio, 01 juillet 2008 à 07:05
  • L'aspect "scènes de crimes difficilement soutenables" me rebute. J'en apprécie d'autant plus ta critique, qui me permet d'avoir un bon aperçu du livre !

    Posté par Brize, 01 juillet 2008 à 19:47
  • Ce ne sont pas du tout les scènes de crimes qui m'ont le plus impressionnée, mais bien le climat oppressant et sombre de l'ensemble du roman.

    Posté par sentinelle, 01 juillet 2008 à 21:38
  • @ "Gardiner" : merci pour le lien et pour la visite (ça fait loin le Japon...) avez-vous lu "Tokyo" ? (je suis curieux de savoir ce qu'un habitué du Japon pense de cet ouvrage écrit par une occidentale : y-at-il des clichés, des approximations voire des erreurs ?)

    @ sentinelle : tu dois avoir un lourd passé de thrillers...

    @ brize : ne te fies pas à sentinelle...

    Posté par calepin, 01 juillet 2008 à 22:37
  • Avoir un lourd passé de thrillers ?
    Euh non, pas tant que cela... tu crois qu'il faut que je commence à m'inquiéter ? lol

    Soyons un peu sérieuse, j'ai beaucoup lu sur la guerre 40-45, je crois effectivement être un peu blindée de ce côté là...

    Posté par sentinelle, 01 juillet 2008 à 22:46
  • Sentinelle, si les violences de "Tokyo" t'ont laissée de marbre, c'est surtout nous qui allons commencer à nous inquiéter...

    Posté par calepin, 01 juillet 2008 à 23:02
  • Je te rassure, elles ne m'ont pas laissée de marbre mais j'ai été plus sensible à l'atmosphère oppressante et au climat que Mo Hayder distille tout au long du roman qu'aux scènes proprement dites faites pour choquer et avec lesquelles j'arrivais à prendre plus de distance...

    Posté par sentinelle, 01 juillet 2008 à 23:09
  • Me voilà rassuré

    Posté par calepin, 01 juillet 2008 à 23:16
  • Et un de plus sur ma liste...

    Rendez-vous dans un ou deux mois pour mon avis... Et oui je suis toujours en retard !

    Posté par Constance 36, 04 juillet 2008 à 20:46
  • Merci pour cette critique qui m'a donné l'envie de découvrir cet auteur!

    Posté par Sal_Min, 16 juillet 2008 à 19:02
  • Quelle déception! Je ne l'ai pas trouvé à la librairie à côté de chez moi

    Posté par Sal_Min, 23 juillet 2008 à 18:57
  • Un commentaire tardif sur le sujet : j'ai lu ce roman il y a ... belle lurette mais j'ai le souvenir d'une lecture passionnée. Beaucoup d'horreurs certes, parfois insoutenables (et pourtant j'ai l'habitude des histoires de serial-killers) mais une écriture très efficace, une atmosphère du Tokyo d'aujourd'hui très réaliste qui donne vraiment l'impression d'y être. Pig island, du même auteur, n'a pas eu la même énergie, hélas (beaucoup de sang pour rien...)

    Posté par Ciorane, 07 octobre 2008 à 22:47
  • Je vois qu'ici non plus, personne n'y reste indifférent !
    Et d'accord avec Ciorane, Pig Island n'était pas du même niveau...

    Mais je poursuivrai volontiers ma lecture de Mo Hayder !

    Posté par cocola, 16 octobre 2008 à 22:38
  • Bienvenue Cocola,
    Personnellement, j'arrête Mo Hayder pour l'instant, mais qui sait, peut-être parmi tes lectures de cette auteure trouveras-tu une pépite à nous conseiller ?
    A bientôt

    Posté par calepin, 16 octobre 2008 à 23:21
  • Ayé !

    Voila, je viens de lire ce livre. Je l'ai adoré. Sa chronique est actuellement sur mon blog.

    Posté par Fantasio, 21 avril 2009 à 07:08
  • C'est malsain, glauque, nauséabond... le genre de roman qu'on adore ou déteste. Je vous laisse deviner à quelle catégorie j'appartiens...

    Posté par Nicolas, 18 juin 2009 à 01:14

Poster un commentaire