Romans et Lectures - Blog de lecture

Chroniques littéraires, commentaires, critiques et fiches de lectures : bienvenue sur le blog de lecture de Calepin.

12 12 septembre 2008

Une pièce montée - Blandine Le Callet

Dans "Une pièce montée", Blandine Le Callet nous fait vivre un mariage au travers de ses  protagonistes. Originalité du roman : l'auteur a pris le parti d'attribuer un chapitre à chacun de ses personnages.

Il  ne s'agit cependant pas du mariage de monsieur et madame tout le monde, mais d'un mariage très chic, en milieu bourgeois, donnant prétexte à l'auteur à une satyre en règle des us et coutumes du milieu, de ses conventions, de ses hypocrisies...

Une pièce montée - Blandine Le Callet - Couverture

Ayant lu beaucoup d'éloges sur ce petit roman, j'en abordais la lecture avec un enthousiasme consolidé par les premières pages. Une lecture agréable, une écriture limpide, des personnages qui sonnent juste, de l'humour... On se dit que le roman n'a pas usurpé sa réputation. Mais à la longue, je me suis tout de même un peu lassé de cette écriture très simple, de ces petites phrases un peu répétitives. De plus, certains personnages sont un peu caricaturaux : un manque de profondeur apparent dû au format très réduit ? On parcourt malgré cela le roman de bout en bout sans effort et quelques passages sont très réussis...

Un petit détail  : il me semble que tous les personnages du roman ont en commun une sorte de désespoir. Je ne pense pas être d'un optimisme béat mais est-ce possible que tous soient à ce point désespérés ? J'ai trouvé que cela nuisait un peu à la satire, en donnant aux personnages les plus cruels une profondeur qu'ils ne méritaient pas...

J'ai lu ce roman cet été, donc pendant la "saison" des mariages. Et je dois avouer que j'y ai assisté avec un oeil différent suite à la lecture de ce roman... 


Commentaires

    C'est vrai que ce petit roman se moque allègrement du milieu bourgeois très argenté et superficiel. Mais ce petit livre aurait été médiocre s'il ne laissait pas transparaître, derrière le masque des hypocrisies, l'esquisse de douleurs intimes profondes.

    Posté par sybilline, 12 septembre 2008 à 16:30
  • Et je ne l'ai toujours pas lu !!!

    Posté par Brize, 12 septembre 2008 à 18:13
  • @ sybilline : transparaître, esquisse... : on en revient au problème du format, un peu court non ?

    @ brize : je pensais être le dernier...

    Posté par calepin, 12 septembre 2008 à 18:27
  • Pas encore lu non plus, mais il m'attend sagement dans ma bibliothèque .

    Posté par Manu, 12 septembre 2008 à 21:38
  • pas lu mais que veux-tu dire dans le fait que tu as assisté à des mariages avec un oeil différent ? Tu essayais de trouver le côté désespéré des mariés ?

    Posté par Thaïs, 14 septembre 2008 à 18:16
  • non Thaïs, mais après cette lecture, on suit la cérémonie avec plus d'attention, guettant un éventuel faux-pas du curé... ou alors on est attentif aux attitudes, aux regards des inconnus, ne pouvant s'empêcher de penser que l'on va croiser l'un des pires personnages du roman... en fait on ne peut s'empêcher d'établir des comparaisons, même si les mariages auxquels j'ai assistés étaient probablement moins huppés que celui de Blandine Le Callet...

    Posté par calepin, 14 septembre 2008 à 19:38
  • J'avais beaucoup aimé ce livre ! Non seulement, l'ambiance de ce mariage m'a énormément fait rire, et rappelé pas mal de mariages d'amis ou cousins, ainsi que plusieurs anecdotes qui auraient pu figurer dans le bouquin (ou les histoires du bouquin dans les mariages vécus), mais, de plus, j'ai trouvé le roman plus profond qu'il n'y parait au premier abord, quand on sonde un peu la détresse et la solitude des invités, toutes recouvertes par le vernis de l'éducation et de la "bonne" société... Et oui, pour ma part, beaucoup de "vécu" revécu en lecture...

    Posté par liliba, 15 septembre 2008 à 12:07
  • Toujours pas lu, rassurée de ne pas être la dernière...

    A lire pour trancher donc...

    Posté par Constance 36, 15 septembre 2008 à 20:09
  • je n'ai plus qu'à le lire ! ça m'intrigue...

    Posté par Thaïs, 16 septembre 2008 à 20:46
  • salut! j'ai beaucoup apprécié le ton caustique et aiguisée de Le Callet... on n'assiste pas à un mariage de la même façon par la suite, c'est sûr!

    Posté par choupynette, 23 septembre 2008 à 15:52
  • J'ai remarqué que mon blog figurait dans ta liste des blogs de lecture alors j'en profite pour laisser un message.
    J'ai lu et adoré ce roman de Blandine Le Callet. C'est une lecture à conseiller entre deux lectures plus "prises de tête".

    Posté par Naina, 24 septembre 2008 à 22:53
  • J'ai bien apprécié la structure originale de ce roman et les douleurs intimes bien cachées de certains personnages. Y transparaît une certaine bassesse et l'hypocrysie de certains membres de cette "bonne" société!

    Posté par Sourifleur, 17 juin 2009 à 19:12

Poster un commentaire