Romans et Lectures - Blog de lecture

Chroniques littéraires, commentaires, critiques et fiches de lectures : bienvenue sur le blog de lecture de Calepin.

18 03 octobre 2008

Miss Silver entre en scène - Patricia Wentworth

Ou les aventures du tricot de Miss Silver...

Avec "Miss Silver entre en scène", Patricia Wentworth nous présente une brochette de personnages hétéroclites, une sombre histoire de meurtre, une coupable toute désignée, de nombreux rebondissements, bref, tout l'attirail du roman policier, dans le plus pur style Agatha Christie...

Patricia Wentworth - Miss Silver entre en scène - Couverture

En plus de suivre les péripéties bien orchestrées d'une enquête somme toute assez classique, Patricia Wenthworth nous décrit également, entre deux piques bien senties contre la gente masculine (voir l'extrait ci-dessous), les étapes de la confection d'un gilet tricoté par la patiente Miss Maud Silver (d'où cet impertinent sous-titre maison). Ainsi le dénouement de l'énigme se conclut en beauté avec l'achèvement dudit tricot, sous nos yeux mouillés par l'émotion...

"Seulement voilà, un homme ne serait pas un homme s'il ne se rendait pas ridicule une fois dans sa vie, alors autant que ce soit le plus tôt possible."

Tout cela est patiemment narré dans une écriture très agréable et classique, calme comme la Tamise un jour de fog Londonien et seulement perturbée deci delà par l'usage immodéré de l'expression "avoir la tête près du bonnet". Mais peut-être ne s'agit-t-il là que d'un caprice du traducteur...

Pour conclure, je dirais qu'il s'agit là d'un livre agréable et reposant, à lire au calme, à l'heure du thé bien sûr. Ne pouvant m'empêcher de comparer cette enquête à celles d'Agatha Christie, il me semble cependant que la trame en est un peu plus simpliste, et le dénouement moins sensationnel (et je ne pense pas qu'au tricot de Miss Silver...).

Une découverte faite chez Cuné alors que j'étais en quête de romans "légers" pour mes vacances. Elle a comme moi été sensible au paradoxal sentiment de quiétude qui se dégage de cette enquête.


Commentaires

    Tu confirmes mon a priori sur cette série : il convient d'être dans la disposition d'esprit ad hoc (ce qui n'ôte rien à ses qualités) !

    Posté par Brize, 03 octobre 2008 à 17:12
  • J'avoue que je suis une inconditionnelle de ce genre de romans (du moins quand ils sont de qualité) et j'ai dévoré toute la collection des Miss Silver.
    C'est vrai qu'ils sont un peu inférieurs aux romans d'Agatha Christie, mais une bonne série quand même.

    Posté par Manu, 03 octobre 2008 à 18:39
  • Par contre j'ai tenté d'autres romans de Patricia Wentworht sans Miss Silver, et je m'y suis ennuyée : je crois que je suis tombée sous le charme de cette vieille dame et pi c'est tout ! ;o)

    Posté par Cuné, 04 octobre 2008 à 06:23
  • Il a l'air bien ce bouquin hélas je n'aime pas trop le style "Agatha Christie". Je n'ai jamais accroché et pourtant j'ai essayé plusieurs fois...
    Et puis un homme n'est JAMAIS ridicule enfin !
    ))

    Posté par Fantasio, 04 octobre 2008 à 07:35
  • Moi qui suis une fan d'Agatha Christie désespérée d'avoir à peu près tout lu d'elle, sauf la liste de ses courses.

    Si en plus je partage la même addiction que Miss Silver...

    Une série à tenter... Au moins j'aurai un modèle de gilet inédit !!!

    Posté par Constance 36, 04 octobre 2008 à 21:52
  • Ca a l'air bien cette série, pour les moments où on a le goût de ce genre de livre! Je note!

    Posté par Karine :), 05 octobre 2008 à 16:40
  • @ brize et @ karine : d'accord avec vous, pour la disposition d'esprit, je le classe dans les "bouquins de transition", à lire entre deux pavés bouleversants...

    @ manu : Agatha n'est donc pas une usurpatrice...

    @ cuné : le pire est en effet que cette Maud Silver, malgré son tricot et ses habitudes de vieille fille, ne semble pas trop antipathique !

    @ fantasio : cette citation est en fait l'une des quelques invraisemblances du livre... )

    @ constance : ) pour une fois, j'assume l'entière responsabilité de te conseiller cette série...

    Posté par calepin, 05 octobre 2008 à 19:57
  • le terme de reposant est tout a fa&it ce qui qualifie les aventures de Miss Silver

    Posté par pom', 06 octobre 2008 à 15:47
  • Un peu de douceur dans un monde de brutes

    D'accord, ce n'est pas de la grande littérature mais qu'est-ce que ça fait du bien ! Plonger dans une atmosphère désuète,où même les crimes semblent "feutrés", se préoccuper effectivement de l'avancement du tricot de Miss Silver (je plains son malheureux neveu qui doit "se taper la honte" comme dirait l'ado de ma tribu en portant les tricots de la vieille tata)et surtout décrocher un peu du quotidien , du CAC 40 qui se casse la gueule et de notre bonne planète qui ne tourne plus très rond. Et cerise sur le gâteau, la citation sur l'homme et le ridicule m'a bien fait rire (d'accord en cachette de mon cher et tendre, je le soupçonne d'avoir peu d'humour quand on aborde ce sujet !)
    PS:Keisha, une autre blogeuse, m'a parlé de ton blog, que je trouve fort sympathique.

    Posté par Armande, 07 octobre 2008 à 19:36
  • Calme et volupté

    @ pom : je me demande si les contemporains de Patricia Wentworth trouvaient cette littérature si calme avec ses meurtres, et ses rebondissements... peut-être sommes-nous blasés de la violence ?

    @ Armande : merci et bienvenue Armande (merci à keisha également!) : il est vrai que pour décrocher du quotidien en ces temps incertains, un peu de lecture ne nuit pas...

    Posté par calepin, 07 octobre 2008 à 19:57
  • PATRICIA WENTHWORTH

    Miss silver est née avant Miss Marple !!
    Nimesis

    Posté par nimesis, 21 avril 2009 à 14:58
  • Je n'écris pas le contraire... mais il me semblait que Miss Marple avait fait son apparition en 1930, et Miss Silver en 1943 avec ce roman, mais mes sources ne sont peut-être pas fiables...

    Posté par calepin, 21 avril 2009 à 15:07
  • 1928 pour Miss Silver, d'après ce qui est précisé dans l'édition 10-18, donc elle est bien la preums
    Miss Marple s'est ensuite imposée dans l'esprit du public au détriment de cette chère Miss Silver, mais peu lui chaut, elle n'a aucun goût pour la célébrité et son cortège de flonflons ;o)

    Posté par Cuné, 22 avril 2009 à 06:43
  • 1928 semble être la date de publication du premier roman de Patricia Wentworth, "Le masque gris" : mais Miss Silver apparaissait-elle déjà dans ce roman ?

    Posté par calepin, 22 avril 2009 à 08:47
  • Of course, plus de doute possible, Miss Silver est bien née avant Miss Marple... et justice lui est donc rendue ! merci Cuné !

    Posté par calepin, 23 avril 2009 à 18:12
  • Bonsoir Calepin, à une ou deux exceptions près, j'ai lu tous les romans (traduits en français) mettant en scène Maud Silver ancienne préceptrice. Les romans dégagent un charme suranné. Vite lus et assez vite oubliés d'ailleurs. Bonne soirée.

    Posté par dasola, 10 février 2010 à 21:53
  • Dasola> "vite lus et vite oubliés" : une vraie lecture plaisir. Je te confirme avoir oublié le dénouement de celui-ci... il ne m'en reste en fait pas grand chose, mais un souvenir agréable malgré tout

    Posté par calepin, 11 février 2010 à 21:37

Poster un commentaire