Romans et Lectures - Blog de lecture

Chroniques littéraires, commentaires, critiques et fiches de lectures : bienvenue sur le blog de lecture de Calepin.

14 17 novembre 2008

Survivant - Chuck Palahniuk

Impressionné par ma lecture de Fight Club, je décidai de poursuivre ma découverte de l'univers déjanté de Chuck Palahniuk avec "Survivant", son deuxième roman, publié en 2001. Cette fois, Palahniuk nous propose de suivre le destin tragique et imaginaire de Tender Branson, seul survivant d'une secte dont les membres ont décidé 10 ans plus tôt de disparaître en organisant leur suicide. Le moins que l'on puisse dire est que le jeune Branson ne ressort pas indemne psychologiquement de cette expérience, pour le plus grand plaisir de Palahniuk, qui ne semble se délecter qu'avec des personnages un peu cinglés...

Survivant - Chuck Palahniuk - Couverture

On peut reprocher beaucoup de choses à Palanhiuk (provocant, brouillon, violent, etc.) mais on ne pourra lui reprocher de manquer d'imagination. "Fight-Club" ne manquait pas de trouvailles, "Survivant" continue sur la même lancée, avec une première surprise sur la forme et la numérotation des pages : le livre commence en effet à la page 365 et au chapitre 47. Un caprice de l'auteur qui colle bien à la construction en compte-à-rebours du récit (c'est de plus très pratique pour savoir rapidement le nombre de page qu'il reste à lire).

Le récit lui-même est étonnant dès les premières pages, écrites à la première personne, avec un narrateur dérangeant (et dérangé). A ce sujet, les rapports entre Tender Branson et son assistante sociale/psychologue font partie des bons (et drôles) moments du livre.

Roman existentiel avec ses personnages suicidaires, critique de notre société de consommation, les thèmes de la religion, du marketing et de la célébrité sont également abordés, avec humour et cynisme.

"Parce que la seule différence entre un suicide et un martyre, vraiment, c'est la couverture presse."

Mais tous cela est très inégal. Passé la surprise des toutes premières pages, il m'a fallu une centaine de pages pour être à nouveau happé par le récit pour finalement décrocher un peu dans le dernier tiers du roman, répétitif et tournant un peu au n'importe quoi, avec des théories sur le sexe qui m'ont semblées un peu simplistes. C'est un peu dommage, car l'idée du roman est bonne, et il y a vraiment de bonnes choses, mais Palahniuk semble avoir un peu bâclé son travail et voulu trop en faire. Parmi les excellents moments du livre : la transformation de Tender Branson par un agent marketing en gourou superstar bodybuildé sous amphétamine et le passage à la moulinette médiatico-marketing de la religion : une bonne idée que Palahniuk va exploiter jusqu'à plus soif...

Malgré cette déception, je n'abandonne pas ma découverte de cet auteur, dont l'humour et l'imagination doivent pouvoir nous donner une oeuvre plus réussie que ce "Survivant".

Je n'ai pas trouvé beaucoup d'avis sur ce roman sur les blogs de lecture : vous pourrez lire ceux de Sassenach (qui a aimé) et de Thracinee (un peu déçue).

PS : Ce roman qui n'a rien d'un policier, est (comme "Fight-Club") très étrangement classé dans la collection "Folio Policier" (et donc dans la catégorie "Policier" des librairies).


Commentaires

    Ah, tiens c'est celui que j'avais envie de lire... Et Fight Club, c'est comment ?

    Posté par Emma, 17 novembre 2008 à 12:57
  • J'ai préféré "Fight-Club". Et je ne conseillerai pas "Survivant" : trop inégal et trop tordu. Il ne se voit pas bien apparemment, mais il y a au début de mon message un lien vers le billet sur "Fight-Club" si tu veux en savoir plus...

    Posté par calepin, 17 novembre 2008 à 14:32
  • bof !
    rien que d'avoir dit cela "c'est de plus très pratique pour savoir rapidement le nombre de page qu'il reste à lire)." on a l'impression que tu t'es emmer.... Quand on aime on ne compte pas !

    Posté par Thaïs, 17 novembre 2008 à 17:56
  • Très juste Thaïs. Et j'ai effectivement compté les pages dans le dernier tiers du bouquin...

    Posté par calepin, 17 novembre 2008 à 18:43
  • J'ai eu très récemment une déception de lecture avec "Monstres invisibles". C'est un auteur très particulier qui demande un état d'esprit "disponible". Ceci étant dit, j'ai beaucoup aimé "Fight club" et surtout "Choke".
    Palahniuk est un auteur à suivre je pense.

    Posté par Fantasio, 18 novembre 2008 à 07:25
  • Cela fait beaucoup de déceptions... Palahniuk se reposerait-il sur les lauriers acquis avec "Fight-Club" ?? "Peste" semble avoir de bonnes critiques... Ce sera peut-être le prochain sur la liste...

    Posté par calepin, 18 novembre 2008 à 09:02
  • J'ai terminé il y a peu "A l'estomac", mon premier Palahniuk qui outre son fameux "Fight Club" a pour moi le privilège d'être l'un des élèves de Tom Spanbauer.
    Malgré un indéniable sens de l'imagination, j'en garde pourtant un avis mitigé. Il m'a laissé l'impression d'un "collage" de nouvelles (toutes excellentes prises séparément) à l'aide d'un fil rouge artificiel. Et l'ensemble souffre parfois de longueurs. N'empêche que je renouvellerai l'expérience.

    Posté par In Cold Blog, 19 novembre 2008 à 13:43
  • Mika a lu dernièrement Berceuse, quant à moi, j'ai essayé de lire les premières pages de Peste mais je l'ai mis de côté peu de temps après : lecture dense, qui va dans tous les sens, j'aurai besoin de beaucoup de temps et de concentration avant de m'y replonger sérieusement... lecture repoussée donc à plus tard.

    Posté par sentinelle, 20 novembre 2008 à 19:55
  • Pffff, même s'il a un sens indéniable de l'imagination, j'hésite toujours à découvrir cet auteur...

    Posté par Florinette, 21 novembre 2008 à 18:53
  • D'accord avec In Cold Blog

    Je suis du même avis concernant A l'Estomac.
    http://hu-mu.blogspot.com/2006/10/critique-lestomac-chuck-palahniuk.html

    Et Peste, vous avez essayé ?
    http://hu-mu.blogspot.com/2008/03/peste-chuck-palahniuk.html?showComment=1237736760000#c4733065656645817463

    Posté par Munin, 22 mars 2009 à 23:13
  • Je n'ai pas encore lu Peste (ni A l'estomac d'ailleurs), mais il pourrait s'agir de mon prochain Palahniuk... je vais lire votre billet.

    Posté par calepin, 23 mars 2009 à 17:21
  • bon, je suis partante quand même ! Pour y aller de mon petit conseil moi aussi, je te recommande "Berceuse".

    Posté par Ys, 12 décembre 2010 à 22:12
  • Ys> Il figure en bonne place sur ma liste à lire !

    Posté par calepin, 12 décembre 2010 à 22:40
  • J'ai adoré ce roman, Survivant fut mon premier Palahniuk, il a un sens de l'imagination indéniable. Histoire quelque peu torturée, mais derrière cette ambiance macabre qui règne tout au long du roman, on retrouve une critique de la société occidentale qui est trop superficielle.

    Posté par ClaraLF, 22 janvier 2012 à 13:26

Poster un commentaire