Romans et Lectures - Blog de lecture

Chroniques littéraires, commentaires, critiques et fiches de lectures : bienvenue sur le blog de lecture de Calepin.

10 mars 2009

Confessions d'une accro du shopping - Sophie Kinsella [Chick Lit]

Je savais, en me lançant dans le challenge chick lit for men, que j'allais en baver. Mais j'étais loin du compte. J'ai pourtant choisi une valeur sûre du genre, avec "Les confessions d'une accro du shopping" de Sophie Kinsella, mais cela n'a pas rendu la tâche moins ardue pour autant.

Confessions d'une accro du shopping - Sophie Kinsella

S'agit-il d'un problème de compatibilité homme/chick lit, ou suis-je réfractaire au genre ? Je l'ignore. Quoi qu'il en soit, les premiers chapitres de ce roman ont été très éprouvants. La première chose à laquelle il faut s'habituer, c'est l'emploi d'innombrables noms de marques de vetements, de maquillages et autres, dont la plupart sont à mon avis inconnus pour le lecteur masculin lambda. Ensuite, il faut s'habituer au style (pour les filles, je précise que je parle du style de l'écriture, et non du style vestimentaire de Rebecca Bloomwood...). Un exemple : "En se mariant, il espère piéger une pauvre fille qui se retrouvera coincée toute sa vie avec un petit zizi." La classe. Enfin, je ne vous étonnerai pas si je vous dis que, pour une fois, j'ai eu un peu de mal de m'identifier au personnage. D'accord, c'est une fille, ce qui complique un peu la tâche, mais c'est en plus une fille désespérément matérialiste, menteuse, inconstante, et qui a de plus le chic pour se mettre dans les situations les plus humiliantes qui soient.

Challenge Chick Lit' for men

Et pourtant... arrivé à la moitié du roman, j'ai fini par entrer dans l'histoire. J'ai fini par éprouver un frémissement de sympathie pour cette héroïne désespérément dépensière. Pire, j'ai même ri. Et quand j'ai refermé le livre, je n'ai certes pas eu l'impression de me sentir beaucoup plus intelligent, mais je me suis senti d'humeur étrangement légère et guillerette. Ce doit être le rose...