Romans et Lectures - Blog de lecture

Chroniques littéraires, commentaires, critiques et fiches de lectures : bienvenue sur le blog de lecture de Calepin.

45 12 mars 2009

La vague - Todd Strasser

Ben Ross est professeur d'histoire dans le paisible lycée de Gordon, aux Etats-Unis. Alors qu'il explique à ses élèves l'histoire et le fonctionnement du régime nazi, il est surpris de ne pouvoir répondre clairement à la question "Comment ont-ils pu faire cela ?". Ne trouvant pas de réponse claire,  il expérimente une sorte de micro-régime autoritaire dans sa classe, avec l'espoir que les élèves finissent par trouver eux-même la réponse à cette question...

La vague - Todd Strasser

Dans ce roman, Todd Strasser aborde de façon simplifiée la mise en place de mécanismes liberticides, en essayant de mettre en évidence les effets néfastes d'un groupe d'individus lorsque sa cohésion est fondée sur des principes purement autoritaires. En second plan, il montre l'évolution de l'attitude de l'enseignant, qui se laisse griser par le pouvoir.

Ma première réaction, en suivant les étapes de l'embrigadement des collégiens du lycée de Gordon, a été de me dire que tout cela était un peu facile. J'ai d'abord trouvé que les collégiens acceptaient bien facilement cette soudaine autorité et qu'ils se laissaient embrigader un peu vite. Et pourtant, ce roman est en partie basé sur des faits réels, survenus dans un lycée de Californie en 1967 (le mouvement avait alors pris le nom de "Troisième vague"). Alors certes, la frontière entre la fiction et la réalité est difficile à cerner, d'autant plus qu'il semble exister peu de sources précises sur ce qui s'est réellement passé en Californie en 1967, mais l'on ne peut s'empêcher de frémir à l'idée qu'une petite partie seulement de ce récit puisse s'être déroulée.

"- Je t'assure, c'est incroyable de voir à quel point ils t'apprécient davantage quand tu prends les décisions à leur place."

Ce roman n'est pas un chef-d'oeuvre. L'écriture est très simple et le sujet, fascinant, aurait certainement mérité un roman plus fouillé, mais cet aspect très simple le rend accessible au plus grand nombre, ce qui, vu le sujet, est plutôt positif. Je crois n'avoir jamais pris la responsabilité de conseiller la lecture d'un livre sur ce blog : l'accueil que l'on peut faire à un livre est bien trop subjectif. Mais il n'est pas question de littérature ici. L'intérêt de ce livre est de nous faire prendre conscience que "la bête immonde" sommeille peut-être là, en chacun de nous. Ce n'est pas très réjouissant, et l'on ne se sent d'ailleurs pas très à l'aise en refermant le livre, mais qui sait si cette seule prise de conscience ne suffira pas à garder la bête ensommeillée pour longtemps encore ? Bref, une fois n'est pas coutume, je vous conseille ce livre.

"La vague" de Todd Strasser   J'ai aimé
Pocket, 222 pages, 5.90 €

La vague - L'affiche du film

Le film

Ce roman a eu un grand succès en Allemagne. Il a inspiré le film du même nom, réalisé par Denis Gansel, sorti en Allemagne en 2008, sorti dans les salles françaises le 4 mars. Je n'ai pas vu ce film (toujours pas de baby-sitter). Pour avoir assailli de questions mon entourage, qui est allé voir ce film, il semblerait que le réalisateur ait pris quelques libertés par rapport au roman, mais les avis sont globalement plutôt enthousiastes.

A lire également, le billet de Brize sur ce roman.


Commentaires

    Je ne regrette pas de m' être laissée aller alors ... )

    Posté par La Pyrénéenne, 13 mars 2009 à 07:32
  • La bande-annonce du film m'a fait froid dans le dos... Je note les références du livre, merci !

    Posté par doriane, 13 mars 2009 à 08:07
  • J'ai vu le livre mais, alors qu'il me tentait, j'ai hésité devant le petit nombre de pages et la taille des caractères. Apparemment, j'ai eu tort !

    Posté par Manu, 13 mars 2009 à 08:21
  • J'espère simplement que mon message est clair : ne vous attendez pas à un chef-d'oeuvre : le style n'est pas génial... ça se lit en une soirée, mais le sujet ne peut laisser indifférent...

    Posté par calepin, 13 mars 2009 à 08:27
  • Je te rejoins entièrement dans ton analyse, Calepin : si ce livre est d'un intérêt limité au sens littéraire, il est riche par ce qu'on peut en tirer de réflexions sur les comportements, puisqu'il se base sur des faits authentiques.

    Posté par Brize, 13 mars 2009 à 08:59
  • Brize, il faut savoir qu'il existe tout de même une controverse sur cette histoire. Les informations sur l'expérience ne semblent pas très fiables, si l'on en croit l'article sur Wikipédia. Mais comme il est justement noté en fin de l'article sur l'enyclopédie collaborative, le simple fait que le public soit prêt à accorder crédit à cette expérience telle qu'elle est relatée dans les différentes adaptations peut déjà être une source de questionnement...

    Posté par calepin, 13 mars 2009 à 09:26
  • J'ai suivi récemment sur le JT de France2 un historien américain qui a dù participer à l'élaboration du film. Le sujet est assez étonnant mais d'un intérêt certain.

    Posté par Gangoueus, 13 mars 2009 à 10:09
  • j'ai envie de lire ce livre et de voir le film aussi...

    Posté par sylvie, 13 mars 2009 à 11:03
  • Je viens de jeter un oeil à l'article sur Wikipédia (il est long, j'y reviendrai plus tard), que je te remercie de m'avoir indiqué car j'en ignorais l'existence et c'est vrai que j'ai pris le livre de Todd Strasser pour une chronique réaliste des faits... alors que je constate qu'il a écrit son livre d'après une adaptation filmée !!!
    En plus, il y a une controverse sur la véracité même desdits faits (et après avoir lu "Les falsificateurs" et "Les éclaireurs", d'Antoine Bello, je suis particulièrement sensibilisée à tout ce qui concerne la falsification des sources !), c'est le comble. Parce que les réactions des lycéens aux propositions du professeur m'ont beaucoup surprise... sauf qu'il ne m'est jamais venu à l'idée qu'il pouvait (éventuellement, ce n'est qu'une hypothèse, objet de la controverse) s'agir d'une affabulation du professeur d'histoire (dont la personnalité semble sujette à caution) et donc de réactions imaginées.
    Dans ce cas, il ne me paraît pas pertinent (comme le suggère Wikipédia) de s'interroger sur notre capacité à croire à ce type de réaction (parce que le lecteur a quand même, au fond, un peu de mal à y croire, ça lui paraît gros... mais il y croit, puisqu'on lui a dit que c'était une histoire vraie !), mais sur notre crédulité en général. Et même s’il s’agit d’une manipulation visant à nous faire réfléchir, je ne l’apprécierais pas du tout !
    Bref, cette controverse me tracasse !

    Posté par Brize, 13 mars 2009 à 13:03
  • Il est vrai que cette controverse est un peu gênante, mais il ne faut pas jeter la pierre à Todd Strasser : son livre est clairement présenté comme un roman, on sait donc à quoi s'attendre.

    Posté par calepin, 13 mars 2009 à 14:48
  • j'ai envie d'aller voir le film. Je lirai après ton billet

    Posté par Thaïs, 13 mars 2009 à 18:38
  • Une copine historienne a lu ce livre et me l'a conseillé aussi pour le thème développé. Comme il vient de sortir en poche, je l'achèterai bientôt.

    Posté par Leiloona, 14 mars 2009 à 16:11
  • Je me laisserais bien tentée par ce livre ou par le film...

    Posté par Florinette, 14 mars 2009 à 17:29
  • @ Thaïs : il faudrait que tu lises le livre, et que tu nous proposes un petit comparatif...
    @ Leiloona : et en tant qu'historienne, que penses ton amie de cette controverse ?
    @ Florinette : et pourquoi pas les deux ?

    Posté par calepin, 14 mars 2009 à 23:16
  • J'ai vu le lancement du film, ça a l'air fort intéressant. Mais je n'avais pas capté qu'il y avait un livre derrière. Merci pour l'info!

    Posté par Daniel Fattore, 16 mars 2009 à 15:28
  • Etant une prof d'histoire-géo en collège, j'avais reçu un mail concernant le film mais je n'ai pas eu le temps de le voir. Je ne savais pas, en revanche, qu'il y avait un livre... je crois que je vais le lire sous peu...

    Posté par Lepetitmouton, 28 mars 2009 à 13:34
  • Alors , ça y est je l'ai lu : http://livresarrajou.blogspot.com/2009/04/la-vague.html

    Posté par La Pyrénéenne, 13 avril 2009 à 10:56
  • choix du film "La Vague"

    Je n'ai pas lu le livre, mais ai eu l'occasion de voir le film "La Vague". Je pense d'une part que le fait de se faire dérouler cette histoire dans un lycée allemand est peut-être un choix ambigu (par l'image qu'il donne du passé allemand ressassé), même si le contexte est intéressanr. Ce qui attire aussi beaucoup mon attention, par rapport au scénario, est le fait de voir comment la situation se dégrade à partir du moment où le mouvement devient comme un microcosme coupé du reste de la société, et que cela se manifeste notamment par les relations entre le professeur et sa femme, tout comme celles entre Jens et Karo. Au final, je trouve ce film très poignant.

    Posté par nota-bene, 29 avril 2009 à 19:40
  • j'ai lu le livre et je suis restée très sceptique et dubitative, malgré le vif intérêt qu'avait suscité la lecture de la BD...Je pense que je verrai le film... j'en reste curieuse, mais bon... je n'en attend pas beaucoup quand même après la lecture du roman qui m'a déçu, il faut bien le dire...

    Posté par sylvie, 21 mai 2009 à 15:07
  • Sylvie> J'ignorais qu'il existait une BD éponyme. Le roman est intéressant pour le sujet traîté et les questions qu'il soulève : j'imagine qu'il n'apporte pas grand-chose par rapport à la BD, ce qui peut-être peut expliquer ta déception ?

    Posté par calepin, 21 mai 2009 à 23:22
  • Aidez-Moi ! =)

    Aidez-Moi ! Quelqu'un pourrait me dire quels sont les thèmes du livre La Vague. J'en ai trop besoin pour un exposé ! S'il vous plait. Aidez-moi !
    Merci beaucoup.

    Posté par Jade, 24 novembre 2009 à 21:04
  • Jade> Tu as de quoi noter ? C'est très simple : les thèmes du livre sont : l'amitié, le surf, les îles hawaïennes, la recherche de la vague ultime. Bon courage pour ton exposé.

    Posté par Calepin, 25 novembre 2009 à 22:32
  • Hahaha, on se croirait dans "Point break" ou plutôt dans "Brice de Nice"^^
    Ces jeunes n'ont peur de rien

    Posté par Cynthia, 26 novembre 2009 à 13:17
  • Tu es vilain, et ça m'a fait rire

    Posté par Cuné, 28 novembre 2009 à 07:34
  • C'est drôle! Mais que faire d'autre en effet que de renvoyer au livre lui-même?
    J'en vois poindre quelque-unes aussi de gratinées, sans gêne, comme ça!

    Posté par mango, 28 novembre 2009 à 10:11
  • Cynthia, Cuné, Mango> N'avez vous pas honte ? Rire ainsi des tourments d'un lycéen dans la difficulté ?

    Posté par Calepin, 29 novembre 2009 à 19:14
  • Euphémisme

    Quand tu dis "pas un chef d'oeuvre"...
    Point Break c'est vachement mieux ! ;o)

    Posté par Cécile 2 Quoide9, 13 janvier 2010 à 18:05
  • Litote

    Je vais tâcher de répondre à ce pertinent commentaire sur ton blog...

    Posté par Calepin, 15 janvier 2010 à 15:27
  • aaaa

    pour l ecole je doit le lire un petie resumé sa me faira pas de mal svp

    Posté par yaya, 17 janvier 2010 à 16:47
  • j'ai dû lire ce livre pour l'école et je n'ai pas spécialement aimé l'histoire est une bonne base de réflexion.c'est fou comment les élèves ne réfléchissent plus. j'ai regardé le film avec ma classe c'était intéressant de voir la différence entre le film et le livre
    Yaya dois-tu le lire pour le prix farniente?

    Posté par mano, 19 janvier 2010 à 17:29
  • aidez moi!!

    J'ai besoin de savoir qu'elle sont les grandes diférences entre le livre et le film????

    Posté par nico, 10 mars 2010 à 12:26
  • aidez moi!!

    J'ai besoin de savoir qu'elle sont les grandes diférences entre le livre et le film????

    Posté par nico, 10 mars 2010 à 22:04
  • J'ai aimé ce livre que j'ai lu très vite, d'une traite.

    Cela m'a rappelé à certains égards l'expérience de Stanford qu'avait réalisée le professeur Zimbardo aux Etats-Unis sur l'univers carcéral, dont j'avais fait une présentation en cours d'anglais l'année dernière. Il avait ouvert des candidatures, séparés ceux qui ont été retenus, entre gardiens et prisonniers, et petit à petit (très rapidement en réalité), chacun s'est pris au jeu, allant jusqu'à des situations extrêmes. Les "gardiens" utilisaient leurs pouvoirs et leur autorité à des points ultimes et les "détenus", interrogés après l'expérience (qui s'est terminé précipitamment à la suite de graves dérives dues justement à cette "autopersuasion") étaient persuadés qu'ils ne pouvaient pas sortir, qu'ils étaient prisonnier "pour de vrai". Ces expériences peuvent aller très loin et démontrent jusqu'où peut aller l'esprit de certains, l'enrôlement. Mais je ne vais pas vous refaire mon exposé. Vous avez des infos supplémentaire ici et plus encore ici (en anglais), ainsi qu'en tapant "expérience de stanford" ou "Philippe Zimbardo" dans notre cher ami Google. En tout cas, cela fait peur...

    Pour en revenir au livre, 1ère chose : il se lit vite et bien. Il est très abordable, sans vocabulaire compliqué et écrit gros. Cela ne fait pas partie de mes critères principaux pour choisir un livre, mais cela permet de pouvoir le mettre entre de nombreuses mains, y compris ceux qui ne dévorent pas les livres habituellement. Et en effet, je pense que ce roman est à mettre entre de nombreuses paires de mains.

    On entend parfois (pas forcément sur le sujet du nazisme, mais sur beaucoup d'autres aussi) des phrases comme "Comment ont-ils pu faire ça ?", "Moi, jamais je n'aurais fait ça", en j'en passe. Ces expériences (celle que relate le roman, inspirée de "La troisième Vague" qui eu lieu dans un lycée de Californie en 1967, l'expérience de Stanford de 1971, l'expérience de Milgram (reprise dans l'émission "Le jeu de la mort" passée récemment à la télé), etc) nous rappelle qu'il faut avoir conscience qu'on n'est pas à l'abri de tomber dans de telles spirales infernales, sans trop s'en apercevoir, ou en se voilant la face, que ce soit d'un côté ou de l'autre de l'autorité. En ce sens, La Vague montre, certes, les élèves qui s'endoctrinent eux-mêmes et entre eux, mais aussi le professeur qui, mine de rien, se grise de son pouvoir, de l'admiration et surtout de l'obéissance qu'il tire de ses élèves.

    C'est un roman qui laisse mal à l'aise, mais qui je pense, mérite d'être lu. Je pense aussi voir le film si l'occasion se présente (ça fait beaucoup de films à voir décidément depuis quelques temps !).

    Posté par Lylou, 25 mai 2010 à 14:14
  • lu et chroniqué récemment !

    Posté par Lystig, 29 août 2010 à 13:34
  • aidez moi

    a votre avis le professeur a-il usee pour parvenir a ses fin
    je n arrive pas a repondre a ctte question !!

    Posté par mouna, 16 novembre 2010 à 23:22
  • ;)

    Pouriiiii ce film !!!! Putain a cause de ma prof j'ai du le lire , mais bien sur j'ai regardé le film Et je me rend bien compte que c'est d'la merde

    Posté par ALEXIA, 22 novembre 2010 à 18:42
  • Une bonne base

    L'intérêt du livre n'est pas sa qualité littéraire (beaucoup l'ont relevé) mais justement le fait qu'il se lise vite et facilement, y compris par des ados. Les processus totalitaires décris, plus ou moins inspirés d'une expérience contestée, sont intéressants par leur vraisemblance. Peut-être les jeunes semblent-ils adhérer facilement au départ, mais la dynamique d'ensemble est, selon moi, parfaitement plausible, et à ce titre, fait peur. D'ailleurs, les mêmes faits peuvent être transposés dans l'Amérique des années 60 (roman) ou l'Allemagne d'aujourd'hui (film).

    Posté par Vincent, 08 février 2011 à 18:14
  • la vague

    je suis une petite vieille, le film m'a plu et interrogé ,je vais lire le livre , ce n'est quand même pas de la merde alexia bises

    Posté par kriss, 10 janvier 2012 à 12:07
  • Aidez moi

    Bonjour pour demain j'ai un dm a faire sur ce livre esce que vous pourrier répondrez a quelques question car je n'ai pas lu le livre j'avais trop de travaille svp
    Merci davance

    Posté par Romain, 12 janvier 2012 à 23:06
  • La vague ne m'a pas emportée

    En ce qui me concerne, j'ai trouvé le roman assez décevant, pas du tout à le hauteur d'un sujet si passionnant :
    http://mespetitsbouquins.blogspot.fr/2013/02/la-vague-grand-theme-petit-texte.html
    bonne continuation littéraire !

    Posté par AnaIs T, 27 avril 2013 à 18:29
  • film

    vous auriez une adresse pour voir le film gratuitement ?

    Posté par baobab, 26 janvier 2014 à 14:57
  • Comparaison du livre au film

    Le livre est génial, vraiment!! Je recommande à tous de le lire. Mais le film n'a vraiment rien à voir: les prénoms des personnages, le pays, les réactions des personnages, et surtout à la fin du film quand le prof dit à ses élèves que la vague est terminée rien à voir, le prof aussi n'est pas décrit de la même façon). Sinon le livre est vraiment très cool, c'est ma prof de français qui à demander à la classe de le livre, je n'en suis vraiment pas déçus.
    Je réponds à Baobab, le film est bien mais le livre est mieux, tout le monde sait qu'entre un livre et un film il y a beaucoup de différence mais alors là c'est vraiment n'importe quoi.

    Posté par Minou, 13 avril 2014 à 15:05
  • P.Sésolée pour les fautes.

    Posté par Minou, 13 avril 2014 à 15:08
  • Le livre

    Il permet vraiment de comprendre les régimes totalitaires et ce que pensent les ados de leur rôle dans la vague et de ce qu'ils étaient prêt à faire pour leur leader. Vraiment incroyable!!

    Posté par Minou, 13 avril 2014 à 15:11
  • Répondre à des messages

    Oui Alexia, le film n'a rien à voir, je sait que c'est chiant de lire un livre (même moi qui aime beaucoup lire) mais les films n'ont rien à voir.
    Sylvie, depuis le temps ou tu as posté ce message je suppose que tu as vu les deux, si ce n'est pas le cas lis d'abord le livre et seulement après le film. C'était un conseil. En lisant, j'ai vue que tu avais lu le livre mais il ne t'a pas fait grand chose. Je te conseil alors de voir le film, tu resteras sans doute choquée par le film et par le changement à la fin.
    Cher Florinette, laisse toi tenter d'abord par le livre.
    Nico, beaucoup trop de différence, impossible de toutes les dires.
    Calepin, tu es vraiment trop méchant avec Jade, sa ne se fait pas. Tu imagines si elle avait vraiment marquer sa pour son exposer.
    Bon j'arrête j'en ai marre de répondre. A bientôt!!

    Posté par Minou, 13 avril 2014 à 15:30

Poster un commentaire