Romans et Lectures - Blog de lecture

Chroniques littéraires, commentaires, critiques et fiches de lectures : bienvenue sur le blog de lecture de Calepin.

21 24 mai 2010

84, Charing Cross Road - Helene Hanff

"84, Charing Cross Road" est  la transcription authentique de la correspondance entre Helene Hanff, une américaine amoureuse des livres, et Franck Doel, un employé d'une librairie londonienne. Cet échange de courriers, commencé en 1949, va durer vingt années au cours desquelles naît une vraie complicité entre les deux correspondants....

84, Charing Cross Road - Helene Hanff

Le récit de la genèse de cet ouvrage est au moins aussi intéressant que le livre lui-même. Il faut en effet savoir que, jusqu'à ce roman, les écrits d'Helene Hanff (des scénarios pour la télévision, des pièces de théâtre, des livres pour la jeunesse) n'ont jamais rencontré de réel succès. Et c'est avec cette correspondance, publiée alors qu'elle est âgée d'une cinquantaine d'année, qu'elle est enfin reconnue. Elle-même parla alors de "miracle" pour qualifier ce succès inattendu... et durable : l'ouvrage a fait l'objet d'une adaptation cinématographique en 1987 et d'une pièce de théâtre en 2003. Un site internet porte son nom, les lecteurs continuent à succomber sous son charme et les blogs de lecture lui réservent en général un accueil enthousiaste (petit aperçu chez Sylire, Cynthia, CachouLou, Sophie, Karine, Emilie, Papillon, etc.). Il faut reconnaître que ces considérations de bibliophiles parlent  forcément aux amoureux des livres que nous sommes...

Les livres recherchés par Helene Hanff sont surtout des classiques de la littérature anglaise (liste non exhaustive des livres cités sur Wikipedia), qui demandent une solide connaissance en la matière pour partager pleinement l'enthousiasme de l'auteur. Mais malgré cela, ces lettres ont un aspect très moderne par leur ton, leur graphie spontanée, naturelle (avec l'usage de majuscules pour accentuer certains mots par exemple) et par leur contenu. Ainsi, la manière dont Helene Hanff se procure ses livres (par correspondance), n'est pas sans rappeler certaines de nos habitudes contemporaines. Prenons cet extrait : "Pourquoi irai-je courir jusqu'à la 17ème Rue pour acheter des livres crasseux et mal fichus quand je peux en acheter chez vous des tout beaux tout propres sans même quitter ma machine à écrire ?". Remplacez "ma machine à écrire" par "mon ordinateur" et Helene Hanff  se comporte en 1950 comme beaucoup d'entre nous aujourd'hui...

En passant, un autre extrait qui a dû rendre le livre sympathique à beaucoup de blogueuses de ma connaissance : "Vous serez stupéfait d'apprendre que moi qui n'aime pas les romans j'ai fini par me mettre à Jane Austen et me suis prise de passion pour Orgueil et Préjugés, que je ne pourrai pas arriver à rendre à la bibliothèque avant que vous ne l'en ayez trouvé un exemplaire."

Bref, l'échange de courriers est bien sympathique, on refait un petit rappel de la littérature classique anglaise avec des notes de bas de pages qui comblent bien des lacunes (en ce qui me concerne), mais ces demandes de livres au brave et très patient Franck Doel finissent par être un peu répétitives à la longue. Il faut également adhérer aux petites excentricités de Helene Hanff, mais le livre reste malgré tout assez charmant.

En lisant ce roman, on lui trouve inévitablement un petit air de ressemblance avec Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et  Annie Barrows, écrit 30 ans plus tard. Mais point de perfidie dans cette remarque : chacun de ces romans possède sa propre personnalité et les deux valent bien qu'on y consacre quelques heures plaisantes à leur lecture...

"84, Charing Cross Road" de Helene Hanff (1970) Pas mal du tout
Le livre de poche, 158 pages, 5,50 €


Commentaires

    Je n'avais pas aimé cette correspondance et lui avais largement préféré "Un homme à distance" de Pancol qui s'en inspirait largement. Cette femme m'a parue insupportablement caprichieuse (le h est voulu) !
    Et je ne suis pas sûre que beaucoup de blogueuses jettent leurs livres à la façon d'Hélène Hanff

    Posté par Cynthia, 24 mai 2010 à 23:53
  • j'avais vu le film qui ne m'a pas donné envie de lire le livre tellement que c'était long et monotone!

    Posté par esmeraldae, 25 mai 2010 à 17:17
  • Tu as fait la même liaison que moi entre ces 2 livres ! je me sens moins seul lol

    Posté par Michel, 25 mai 2010 à 22:21
  • Je ne comprends toujours pas

    Je ne comprends toujours pas ce que tout le monde trouve à ce livre qui, pour moi, se résume à une sorte de liste de course impersonnelle, répétitive et latinisante. Bon, j'exagère un peu mais à peine.
    Je n'avais déjà pas du tout envie de lire "Le club... patates" mais là moins que jamais !

    Posté par Cécile 2 Quoide9, 26 mai 2010 à 14:05
  • Répétitif

    Rassuré de constater que je ne suis pas le seul à avoir trouvé ce bouquin monotone... (ce n'est même pas bien écrit...) A choisir entre les deux, il vaut mieux lire "le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates", beaucoup plus sympathique, et héroïne moins "caprichieuse", pour reprendre l'expression de Cynthia.

    Posté par Calepin, 26 mai 2010 à 15:12
  • Je me sens moins seule aussi ! J'ai préféré " Le cercle des amateurs ..." et aie été plutôt déçue par celui-ci !

    Posté par La Pyrénéenne, 26 mai 2010 à 15:34
  • Je me suis régalée (à ma grande surprise !) avec Le cercle ..., mais là je ne suis pas tentée : je crains trop une longue litanie et votre unanimité sur la personnalité de l'auteur me ferait pluôt reculer...

    Posté par philo, 27 mai 2010 à 20:10
  • Bon... les commentaires me soulagent car ma PAL devient décidément indécente !

    Posté par Fantasio, 28 mai 2010 à 07:06
  • tout a fait d'accord avec votre avis, j'ai aimé les deux livres, chacun ayant son charme.

    Posté par alinea, 29 mai 2010 à 16:28
  • J'ai beaucoup aimé ce livre.

    Posté par alain, 29 mai 2010 à 18:13
  • J'ai d'abord lu celui-là avec Le cercle... et j'en garde un très bon souvenir. J'ai moi aussi fait le rapprochement entre les deux même si, finalement, ils ne se ressemblent guère dans leur contenance.
    (un petit HS : mon blog a changé d'adresse vu que je ne peux plus entrer dans l'administration sur Unblog. Tu peux retrouver mes articles ici : http://boulimielivresque.blogspot.com )

    Posté par belledenuit, 31 mai 2010 à 18:50
  • j'avais vraiment aimé ce livre...Moins la suite.

    Posté par juliette, 31 mai 2010 à 21:39
  • Beaucoup aimé aussi !

    Posté par sylire, 05 juin 2010 à 12:25
  • Suis passée dernièrement au 84 charing cross road, une minuscule plaquette (il faut le savoir) rappelle au tout venant qu'une librairie existait... bien avant.

    Posté par Theoma, 06 juin 2010 à 15:35
  • "...Les patates..." comme je l'appelle affectueusement, semble être une version augmentée et parfumée à l'eau de violette de celui-ci, les deux se lisent facilement, mais ne laissent pas un impérissable souvenir! A lire pour le plaisir donc, mais sans s'y attarder!

    Posté par La Nymphette, 02 août 2010 à 17:24
  • un bon souvenir pour moi cette lecture!
    j'aimerais bien lire la suite!

    Posté par lasardine (lrdpi, 06 octobre 2010 à 13:59
  • VO

    On se doit de lire en vo la plus part des "novels" anglo-saxonnes
    En effet les traductions sont souvant mauvaises et perdent en chemin "le charme" qui est impossible à traduire.
    84, le cercle des ADTAEDPDT, et au milieu coule une rivière, bref tout ces livres qui même si ce ne sont pas des "monuments" nous font passer des moments bien agréables. En plus ils vous permettrons de passer ensuite à des vo peut-être plus exigantes qui vont de Austen à Keats, de Byron à Shakespeare, pour ratisser tres large

    Posté par SR, 14 août 2011 à 04:25
  • un renseignement sur la pièce 84charing cross road

    J'ai vu la pièce à Paris ou plutôt la lecture mise en scène avec Lea Drucker (j'ai oublié le nom de l'autre acteur),j'ai adoré et je voulais(dans le cadre de ma modeste troupe de théâtre)en faire une lecture mais ça demande un découpage. Qui peut me renseigner comment trouver cette lecture découpée ce qui me fera gagner beaucoup de temps. Grand merci à celui ou celle qui pourra m'aider.

    Posté par edoloja, 05 octobre 2011 à 15:06
  • Je n'ai vraiment pas aimé ce roman. Trop d'anecdotes inutiles sont présentes dans ces lettres. Je m'attendais à une réflexion sur les livres, la lecture, le métier de libraire, mais il n'y a que des évocations d'écrivains tombés dans l'oubli. L'auteure n'a pas de style, et de toute façon, n'aime pas les romans, alors peut-on me dire l'intérêt de ce livre?

    Posté par Nico, 01 novembre 2011 à 14:37
  • Merci

    J'ai beaucoup aimé ton avis. J'ai adoré le livre même si j'ai plus eu un coup de coeur pour les épluchures de pommes de terre, mais le livre a plus d'échange qui le rend plus encré dans la réalité.
    Je me suis permise de mettre un lien vers ton avis sur mon blog car j'ai bien aimé ce que tu as écris. Si cela te pose un souci, n'hésite pas à revenir vers moi.

    Posté par Noctenbule, 12 février 2013 à 11:33
  • Je suis dans l'embarras pour écrire un billet sur ce petit livre que je n'ai pas aimé et sur lequel je ne vois rien à dire tant il est creux. voila, mon billet est fait on dirait !

    Posté par fersenette, 16 octobre 2013 à 19:58

Poster un commentaire